Deux solutions en faveur de l’habitabilité dans le désert

Deux solutions en faveur de l’habitabilité dans le désert

8 septembre 2020 Non Par Nancy

Selon l’article Triloguenews, il y aurait deux approches écologiques afin de permettre l’habitation dans les oasis désertiques. 

  • La Navette Aérienne de Transport Automatique de Containers – NATAC – développée par VOLIRIS est une solution unique de transport de charge pour les zones en déficit d’infrastructure. 
  • Des robots pour planter des arbres

C’est l’idée d’un ingénieur de recherche du Collège de France pour reboiser des territoires.

Mohamed Zaoui est docteur en robotique. Cet ingénieur du CNRS travaille dans un laboratoire du Collège de France, où je l’ai rencontré. Il a imaginé une flotte de robots pour replanter dans les zones arides, comme il peut y en avoir en Algérie, son pays d’origine. Attention, il ne s’agit pas de reverdir le désert !

La dégradation des sols affecte plus d’un milliard d’hectares dans le monde et touche deux milliards d’individus. 164 pays sont concernés.

Le projet est bien avancé. Mohamed Zaoui a déjà mis au point des prototypes, des essais ont commencé. Le but : restaurer les zones dégradées, aider les forestiers à reboiser. Lutter contre la désertification donc, avec une nouvelle approche basée sur la robotique.

Avec une flotte de robots nomades robustes et minimalistes. Le système utilise des petits robots très légers répartis par tâche.

Pourquoi faire appel à des robots, et non à des hommes ?

Je me suis moi aussi posé cette question. Mohamed Zaoui m’a expliqué qu’il n’y a pas assez de bras. Les zones concernées ne sont souvent plus habitées. Dans une région grande comme la Belgique en Algérie, pour reforester, avec des bras humains, il faudrait 6 siècles. Avec les robots, 30 ans…

Cette idée de flotte de robots est originale…

Ces robots sont simples, un par tâche. Ils sont ainsi plus efficaces, peu fragiles. Et puis, leur petite taille permet une meilleure protection des sols déjà fragilisés ou vulnérables.

Mohamed Zaoui a eu cette idée en repensant à son enfance : Il a participé, dans les années 60, au premier projet de reboisement au lendemain de la guerre d’Algérie.

Joindre Mohamed Zaoui : info@r-stepps.fr

Dr. Mohamed Zaoui is CNRS engineer at Collège de France, France’s most prestigious research establishment. His career covers implementation and management of internet networks (Orange, CNRS), space projects (MIR station, Space Shuttle, ISS), navigation strategies, neuroscience and robotics (Collège de France).